Conception cantonale de l’énergie Le PLR Vaud salue la position volontariste du Conseil d’État et soulève quelques réserves

Le PLR Vaud salue la position volontariste du Conseil d’État visant à lutter contre le changement climatique. Le PLR Vaud s’était positionné en faveur de la « Stratégie énergétique 2050 » (SE2050), acceptée par le peuple en mai 2017. L’objectif de la SE2050 était de réduire la consommation d’énergie, améliorer l’efficacité énergétique et promouvoir les énergies renouvelables. Les politiques cantonales doivent dès lors montrer l’exemple et adopter des mesures co-hérentes pour atteindre les objectifs ainsi fixés. En ce sens, le PLR salue la volonté du Conseil d’État d’agir via des mesures concrètes, comme le révèle la nouvelle Conception cantonale de l’énergie (CoCEn), présentée aujourd’hui par la Cheffe du Département du territoire et de l'environnement, Jacqueline de Quattro. Le PLR Vaud reste cependant sur la réserve concernant le délai fixé à 2050 pour atteindre l’ensemble des objectifs fixés, la question du financement et l’impact économique.

De manière générale, la stratégie adoptée par le Conseil d’État est « ambitieuse », comme il le soulève lui-même. Réduire la consommation d’énergie par habitant de près de 60% et couvrir 50% des besoins énergétiques du canton par des ressources renouvelables d’ici à 2050 serait-il « trop » ambitieux ? Dans bien des situations, il faut parfois fixer des objectifs élevés afin d’atteindre un minimum de changement. Le PLR Vaud en est conscient et salue ici la volonté d’agir. Il conviendra toutefois d’étudier en détail les conditions-cadre permettant de les atteindre feront toutefois l’objet d’une étude attentive du parti.

 

Du point de vue du financement : le PLR apprend avec plaisir que la nouvelle stratégie énergétique devrait être moins budgétivore à terme que le statu quo. Il s’agira toutefois de bien identifier à qui le fruit de l’augmentation de la taxe cantonale sur l’électricité, de 0,18 ct/ kWH à potentiellement 1 ct / kWh, reviendra (aux ménages, aux entreprises, au public). L’impact de cette hausse sur le portemonnaie des consommateurs devra également être pris en compte. Ainsi, le PLR Vaud comprend le but visé par le Fonds cantonal pour l’énergie, et le soutient, mais souhaite étudier avec soin la proposition du Conseil d’État relative à sa source de financement avant de donner un avis tranché.

 

Face aux défis, le PLR Vaud rejoint le Conseil d’État dans l’identification des freins au changement : les nouvelles technologies souffrent encore parfois d’incompréhension et suscitent la crainte auprès des acteurs concernés. Une bonne explication des enjeux devra être menée auprès des acteurs clés, mais aussi de la population. Comme le défend la conseillère d’État Jacqueline de Quattro, ce n’est qu’avec l’assentiment de tous les acteurs que le changement pourra concrètement prend forme. La protection de l’environnement et la lutte contre le changement climatique est en effet une responsabilité de toutes et tous.

 

Le PLR Vaud constate en outre que si le déploiement des bornes de recharge pour la mobilité électrique est prévu dans la stratégie du Conseil d’État, pour le moment rien ne semble émerger du côté de l’hydrogène. Le PLR Vaud souhaiterait que cette nouvelle source d’énergie puisse être prise en considération, selon le Postulat déposé au Grand Conseil mi-juin par le député PLR Pierre-André Romanens

 

Dans son nouveau programme, le PLR Vaud propose plusieurs modifications pour lutter contre le changement climatique, mettant toujours en avant l’incitation, au lieu de l’interdiction, et préférant les déductions aux subventions. Par exemple, offrir aux propriétaires une déduction fiscale pour les bâtiments chauffés par des énergies renouvelables parait aux yeux du PLR Vaud une démarche censée et financement supportable.

 

Le Groupe PLR étudiera en détails la CoCEn ainsi transmise par le Conseil d’État, après quoi le PLR Vaud pourra se prononcer de façon tranchée sur cette stratégie.

Contacts :

Marc-Olivier Buffat, président du PLR Vaud, 079 252 78 20

Carole Dubois, cheffe du Groupe PLR au Grand Conseil, 079 602 83 36

Florence Gross, vice-présidente du PLR Vaud, 079 709 85 68

Alexandre Berthoud, vice-président du PLR Vaud, 078 756 10 08

Laurine Jobin, secrétaire générale du PLR Vaud, 079 936 71 65

 

Aucune actualité disponible.